Cuisiner bio: les 5 erreurs les plus courantes du débutant

Il doit y avoir une raison qui fait que certaines personnes savent parfaitement cuisiner bio tandis que d'autres enchainent les catastrophes et se ruinent littéralement.

En effet, il n'y a pas de hasard: cuisiner bio, c'est faire preuve d'un peu plus d'imagination. Voici les 5 erreurs que les débutants font couramment quand ils démarrent une cuisine bio.

1- Un gros plein pour démarrer

Cuisiner bio n'est pas si facile
Cuisiner bio ne veut pas dire haricots vapeur. C'est un "mix" entre cuisine classique et cuisine originale

Pour démarrer, c'est simple, vous foncez tête baissée dans un magasin bio ou dans le rayon de supermarché, et vous le dévalisez carrément. C'est plus tard que vous vous en mordez les doigts: quand il faut donner sa carte bleue à la caisse. Alors, on râle et on se dit: "le bio c'est vraiment trop cher, ce n'est pas pour moi".

Le plus important, c'est d'aller faire un tour par curiosité, vous renseignez sur internet sur les produits que vous avez vu, demander conseils à des amis ou aux spécialistes de la question, d'acheter quelques produits mais pas trop... et de tenter ensuite de les cuisiner... savoureusement.

2- La même chose... mais en bio

Vous ne cherchez pas à varier votre alimentation et vous achetez exactement ce que vous achetiez avant... mais en bio. Là aussi les regrets peuvent être terribles, tant d'un point de vue financier que gustatif.

"Ah! C'est ça manger bio?" (avec un air déçu). Non, il s'agit bien sûr d'essayer de changer un peu, mais en douceur, sans faire peur à votre entourage.

3- Vous mangez bio, et vous voulez qu'on le sache

Vous en parlez partout autour de vous: oui, vous, vous êtes passé au bio. Trop facile! Vous avez un peu trop tendance à vouloir à tout prix imposer ce mode de vie à votre entourage: passer au bio, c'est facile et radical, si les autres ne le font pas, ce sont des nuls.

En fait, il est bien mieux d'y aller progressivement. De faire des essais, d'argumenter, d'ouvrir le débat. Bref, l'essentiel est de "semer une petite graine" qui poussera lentement et sûrement dans la tête de votre entourage. Laissez les aller à leur rythme.

4- Vous passez du temps en cuisine

Vous décidez de passer plus de temps en cuisine en étant persuadé que cuisiner bio est nécessairement plus long. Or ce n'est pas cuisiner bio qui prend du temps, c'est cuisiner tout court.

Cuisiner autrement en bio est une méthode qui propose une façon de manger de qualité sans se ruiner, mais elle n'est pas obligatoire et ne nécessite pas que vous passiez le double de temps en cuisiner, sauf si bien entendu, vous avier l'habitude de manger des pizzas chauffées au micro-onde.

5- Vous recherchez l'originalité avant tout

C'est vrai quoi: que va dire votre famille s'ils ne voient même pas la différence avec avant? Vous cherchez à faire des choses absolument différentes et originales. Mais ce n'est pas obligatoire! L'essentiel quand on veut cuisiner bio, c'est de trouver une alternative qui soit à portée financière. Mais pour l'entourage, il faut y aller progressivement.

Et vous pouvez très bien commencer par des pâtes, des légumes à la poêle, des tartes ou tout autre plat facile à faire et classique... mais bio et peu cher. L'idéal au départ est de mixer le côté classique (des pâtes par exemple) avec le côté original (sauce à base de tofu soyeux et de tomates vertes pourquoi pas?).

Tout ça pour dire que cuisiner bio, pour un débutant, cela doit être progressif au risque d'être rapidement découragé. Découragé par les moqueries des autres, par le coût financier, par le temps que vous passez en cuisine, et pire que tout: par les plats même pas bons que vous faites!

Autres ressources

 
Temps de chargement: 43 (0) ms